Mali : On peut être utile sans être ministre

Le grand cirque de la composition du gouvernement se poursuit. Que d’appétits, que de démonstrations d’une « volonté de servir » ses concitoyens qui ne pourrait s’épancher qu’en étant ministre. Pour avoir vu pendant un certain temps le fonctionnement du gouvernement et les pouvoirs dévolus aux ministres, je me demande ce qu’ils recherchent à part leur petite gloire personnelle. Un ministre a un peu plus de pouvoir (quoiqu’avec IBK, ce n’est pas certain), mais le choix n’est pas d’être ministre ou rien. On peut être utile sans être élu, on peut faire de la politique active sans approcher un parti politique, sans avoir …

Continue Reading

Moussa Mara l’opportuniste

Le personnage de Moussa Mara m’a toujours un peu dérangé. Il fait peur par son ambition avouée et assumée de requin tueur, qui écarte impitoyablement tous ceux qui sont en travers de son chemin. Il me dérange surtout par son coté opportuniste. Il donne régulièrement à entendre ce que les citoyens attendent : Ils veulent de la religion, on fait des meeting dans les lieux de cultes, il faut un peu d’humanisme, on se balade dans le pays pour rencontrer les chefs traditionnels. Dans tous les domaines, il colle ainsi à l’opinion, en fonction des préoccupations du moment, du public qui est …

Continue Reading

Mali /Remaniement ministériel : Voici la fiche de poste des Ministres

Un Ministre au Mali est un poste en vue, exposé, lourd et complexe. Un Ministre est avant tout un politique. Il n’a pas à avoir une légitimité technique, et parfois, c’est même mieux qu’il n’ait pas de liens antérieurs à sa nomination avec les milieux liés à son ministère. Il y a des choses qu’un ministre Malien doit faire lui-même, d’autres qu’il peut déléguer, tout en gardant la validation, et d’autres où doit laisser les acteurs agir, quitte a sanctionner ex post. Un ministre n’est pas un petit despote, qui décide selon ses caprices, évoque les sujets selon son bon …

Continue Reading

L’élection du président du conseil régional au suffrage universel direct est une avancée pour la démocratie locale

Conformément à la législation en vigueur, le Conseil régional est élu au suffrage Indirect par divers collèges électoraux à la suite des élections communales. Le président du Conseil régional est élu par et parmi les membres du Conseil, son élection se déroule en même temps que celle des vice‐présidents dudit conseil. Du point de vue de ses compétences, la caractéristique principale du Conseil régional réside dans le fait que disposant du pouvoir délibératif, il se trouve privé de la capacité d’exécuter ses décisions. Ainsi, si les textes régissant la décentralisation au Mali précisent que les collectivités locales «élisent des assemblées chargées …

Continue Reading