Les hermaphrodites de la Politique Malienne

Certains partis et politiciens Maliens ont pour devise “le cœur à l’opposition, le portefeuille avec la majorité, et toujours près de la marmite au haricot”. ils n’ont jamais compris (ou jamais admis) que le système démocratique au Mali  impose de fait un système bi-partisan, où on est de la majorité ou de l’opposition, sans aucun espace pour une troisième force au milieu. On peut trouver que ce n’est pas une bonne chose, mais si on veut exister politiquement et peser sur les décisions, il faut choisir son camp, et s’y tenir. La démocratie a besoin à la fois de camps clairement …

Continue Reading

Mali : L’étrange écroulement

c’est assez sidérant de voir à quel point le RPM (Rassemblement pour le Mali) s’effondre. Depuis l’élection legislative partielle de Baraouéli, il a fait un pas de plus vers l’auto-destruction. Aucun leader n’apparait, que ce soit pour présider le parti ou être le candidat en 2018 éventuellement. Tous sont dans les petites tactiques à courte vue pour placer ses propres pions ou ceux de son camp. Je ne vois absolument pas le bout du tunnel, d’autant plus que l’image du parti en est fortement dégradée. Je pense que le RPM va soit exploser, soit se transformer en une vaste pétaudière où plus …

Continue Reading

Il faut Responsabiliser les députés

On reproche aux députés d’être des lâches, de ne pas s’opposer frontalement mais seulement par la bande, de s’investir sur des détails. Mais ont-ils le choix ? Pas franchement, car le système est organisé de telle manière qu’ils soient dans le rôle des bons petits soldats, dans la majorité ou l’opposition. Imaginez un député de l’opposition qui voterait, sur un texte particulier, avec le RPM alors que son groupe est contre. Il se ferait mal voir, autant qu’un député RPM votant contre un texte du gouvernement. Peut-on leur demander d’être des électrons libres, totalement incontrôlables, avec lesquels il faut sans cesse négocier. Pour le …

Continue Reading

Quelle élite serons nous ?

Je lis assez souvent des commentaires sur la « crise de gouvernance » qui est surtout la crise d’une gestion calamiteuse par une ‘élite » incompétente et irresponsable au Mali. Je souscris pleinement à ce constat, et je pense qu’il est valable pour beaucoup de secteurs. Au Mali, il est de tradition que les responsables  s’en mettent plein les poches, financièrement et symboliquement, et partent en retraite (payée par nous) au moment où tout s’écroule. Ils ont géré ce pays pour eux, sans vraie vision, sans la moindre croyance en quelque chose. Quasiment une génération nihiliste, qui a habillé le vide de sa pensée, …

Continue Reading