Sommet Afrique France : Cachez ces pauvres que je ne saurais voir

Tricycles, mendiants, commerces de détails et quartiers populaires n’existent plus au Mali depuis ce matin. A l’occasion du sommet Afrique France de Bamako de Janvier 2017, des dispositions auraient été prises afin de cacher les marginaux de Bamako. Cette question des “marginaux”, de leur existence et de leur place dans la société n’est pourtant pas nouvelle. Dès qu’il y a une société, il y a une hiérarchie, avec ceux qui sont en haut, ceux sont en bas et ceux qui sont tellement en bas qu’ils sont à peine reconnus comme faisant partie de la société.   De tout temps il …

Continue Reading

J’aime Bamako

Je ne me contente pas d’aimer notre capitale, comme tant d’autres venus d’ailleurs. Moi j’y suis né et y ai arpenté, gamin, les rues, les chantiers, les marigots, les ponts…   Mon souhait le plus ardent est surtout de pouvoir participer à la construction de Bamako, de son assainissement, de sa modernisation.   Je veux qu’on soit fier de notre Ville, que Bamako se développe en permanence.    Je n’ai pas peur. Ni des quartiers populaires, ni de l’absence d’infrastructures, ni des adversaires.   Je crois encore au jeu collectif, à l’attention au vivre ensemble, à la pratique de la vie …

Continue Reading

Mali : L’accès à la vie politique est verrouillé, cadenassé, la porte est bien fermée, à double tour !

La politique Malienne est bloquée, personne ne peut le contester, au delà même de ce qui est supportable. La critique de la qualité du personnel politique ne mène nulle part. C’est un poncif vieux comme la politique, et tous les virer n’est, pas plus maintenant qu’autrefois, la solution. Les politiciens que l’on a depuis des décennies ne sont pas mauvais par nature, ils sont pervertis par un système politique qui ne s’appelle pas démocratie et qui n’a jamais été voulu comme tel. De la même manière, changer les institutions et la Constitution, en croyant que faire table rase change la …

Continue Reading

Les hermaphrodites de la Politique Malienne

Certains partis et politiciens Maliens ont pour devise “le cœur à l’opposition, le portefeuille avec la majorité, et toujours près de la marmite au haricot”. ils n’ont jamais compris (ou jamais admis) que le système démocratique au Mali  impose de fait un système bi-partisan, où on est de la majorité ou de l’opposition, sans aucun espace pour une troisième force au milieu. On peut trouver que ce n’est pas une bonne chose, mais si on veut exister politiquement et peser sur les décisions, il faut choisir son camp, et s’y tenir. La démocratie a besoin à la fois de camps clairement …

Continue Reading