• Séga Décrypte #14 : L’islam au Mali

    sega DIARRAH

    Issu d’une contestation de l’ordre colonial et d’une réforme de l’enseignement islamique, le Mali a adopté un islam sunni et populaire qui favorise l’adoption de nouvelles normes et des modes d’action sociale inédits.

    La montée d’un islam politique au Mali après l’avènement de la démocratie s’inscrit dans un contexte où l’accès à l’information, comme la mobilité des personnes et des biens, renforcent le sentiment d’appartenance à l’Oumma, où le savoir enseigné, constamment en circulation, joue un rôle de ciment.

    Dans cette vidéo, je vous explique  le poids de ces transformations et le mouvement de réforme interne de l’islam au Mali.

    Mes sources :

    • Coran, sourate « Le Très Haut » (sura’t AlAla ), 87.
    • Dans le contexte malien, la tendance sunni définit la part des musulmans qui font de la tradition prophétique (sunna ) la base de leur réinvestissement de la foi ou de la réislamisation. Contrairement au contexte arabe, le sunnisme au Mali ne se définit pas spécifiquement par opposition au chiisme (qui est très minoritaire : près de 98 % des musulmans maliens sont sunnites, de rite malékite), mais bel et bien par rapport aux traditions confrériques qu’il rejette.
    • L’UCM, fondée à Dakar dans les années 1940, eut des antennes dans les principaux foyers réformistes de l’Afrique occidentale française (AOF). Au Mali, elle fut dissoute par Modibo Keita à son arrivée au pouvoir.
    • Entre 1980 et 1990, le taux de scolarisation dans l’enseignement public malien ne cesse de diminuer : s’élevant à 30 % en 1980, il n’atteint plus que 21 % en 1996. En 2008, la proportion des enfants fréquentant l’école primaire a nettement augmenté, passant à 61 %.
    • En 1981, les médersas accueillent 36,62 % des enfants en âge de suivre l’école primaire, et en 1987, entre un quart et un tiers des élèves (L. Brenner, op. cit. [2]). Entre 2002 et 2009, le nombre des médersas est passé de 840 à 1 631. Entre 2001 et 2009, le nombre d’enfants inscrits en premier cycle en médersas passe de 121 657 à 240 579. En 2009, 60 % des enfants du premier cycle étaient scolarisés en école publique, 18 % dans les écoles communautaires, 12 % dans les médersas, enfin 10 % dans les écoles privées non confessionnelles (ministère de l’Éducation de base, de l’Alphabétisation et des Langues nationales du Mali, Annuaire national des statistiques scolaires de l’enseignement fondamental 2002-2003 et 2008-2009, Gouvernement du Mali ).
    • Ministère de l’Emploi et de la Formation professionnelle/ministère de l’Éducation de base, de l’Alphabétisation et des Langues nationales/ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Programme d’investissement pour le secteur d’Éducation. Descriptif de la troisième phase (PISE III), mars 2010.

     

  • Séga Décrypte #12 : pourquoi l’école Malienne n’est pas performante

    Dans cette vidéo, je vous explique pourquoi le système éducatif Malien est l’un des moins performants dans le monde.

    Les problèmes actuels de l’éducation au Mali trouvent leurs sources dans les politiques mises en place dans un passé plus ou moins récent.

    sources :
    L’éducation au Mali
    Diagnostic pour le renouvellement de la politique éducative en vue d’atteindre les objectifs du Millénaire ( Banque Mondiale)

    POLITIQUE DE L’EDUCATION AU MALI DE 1884 à 2012: ENTRE RUPTURE ET ADAPTATION ( Adama Coulibaly)

    Entre État et populations : I’école et I‘éducation en devenir (Étienne Gérard ORSTOM)

  • Séga Décrypte #11 : L’histoire sécrète de la La rébellion touarègue de 1962-1964 au Mali

    En 1962, une première rébellion touarègue éclate à Kidal pour refuser l’autorité du président Modibo Keïta.

    Les troupes maliennes, avec l’accord du président Ben Bella, interviennent même à l’intérieur des frontières algériennes pour poursuivre les rebelles.

    Les autorités maliennes répriment férocement et place la région du nord sous surveillance militaire

    Pour Adhérer à notre mouvement : http://bi-ton.org/adhesion/

    les sources pour cette vidéo :

    • Les Guerres d’Afrique des origines à nos jours, Éditions du Rocher 2013, p. 210
    •  «La « Flamme de la paix » du Mali 10 ans après: bilan de la réinsertion des anciens rebelles», de Yvan Conoir et de Gérard Verna, « DDR, désarmer, démobiliser et réintégrer : Défis humains – Enjeux globaux » ; Éditeur Presses Université Laval, 2006
    • Transferts definitifs (Colonel Assimi S. Dembélé)- Le Figuier 2003

  • Séga Décrypte #10 : Le Mali de 1960 à 1968

    1. Dans cette vidéo, je décrypte la stratégie de développement adoptée par le Mali de 1960 à 1968.

    Les motivations du coup d’Etat de 1968 contre le Peuple Malien et le retour en force de la France.

    Je vous invite à adhérer à notre mouvement ici http://bi-ton.org/adhesion/

    Mes notes pour la réalisation de cette vidéo :

    • Selon les archives, le franc malien est également frappé en Tchécoslovaquie. SHD, AMT, GR 14 S 267, Pelen à Couve de Murville, Aides bilatérales étrangères au Mali, le Mali et les pays d’Europe orientale, Bamako, 17 juin 1966.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, note du SDECE, URSS MALI : Au sujet de la rencontre de Charles Cissoko avec Brejnev et Kossyguine, 26 septembre 1969.

     

    • AN, Fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Louis Dallier à Michel Debré, Huit ans d’assistance technique soviétique au Mali (1961-1969), 23 août 1969.

     

    • Les accords de défense entre la Russie et le Mali ont été rendus caducs après la chute de Modibo Keita. AN, Fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Note du SDECE, Fiche, URSS MALI : Au sujet de la rencontre de Charles Cissoko avec Brejnev et Kossyguine, 26 septembre 1969.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Louis Dallier à Maurice Schumann, Sept ans de coopération sino-malienne, 1er août 1969.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, note du SDECE, Des accords secrets entre Modibo Keita et la RPC, 7 janvier 1969.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, note d’information, Les entretiens sino-maliens de Pékin, 24 août 1967.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Télégramme de l’ambassadeur Pierre Cerles à Pékin, 29 mai 1968.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 329, L’action du communisme en Afrique, SDECE, septembre 1959.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Pierre Pelen à Michel Debré, L’aide américaine au Mali, Bamako, 17 décembre 1968.

     

    • AN, fonds Foccart, 5 AG F/ 1676, Télégramme de l’ambassadeur Moore, Bamako, 9 mars 1967.

     

    Toutes mes vidéos sur diarrah.com